Présentation du Snooker

Vous connaissiez le billard français, le billard américain ou le 8 Pool ? Découvrez le Snooker !

Le Snooker est un billard à poche et se joue sur la table la plus grande de tous les billards grand public (environ 4 mètres par 2 mètres). Extrêmement  populaire en Grande Bretagne, dans les pays asiatiques, et dans une bonne partie de l’Europe (Belgique, Allemagne et de plus en plus les pays de l’est),  il est réputé pour être un billard à la fois très technique et très tactique.

Créé par les anglais, cette discipline peu connue en France est un véritable sport national en Grande Bretagne et leurs champions sont de véritables stars. A titre d’exemple, la finale du championnat du monde 1985 de snooker a été suivie par 18.5 millions de britanniques, de quoi rendre jaloux une finale de coupe du monde foot en France.

Malgré sa popularité, le snooker reste assez peu pratiqué en France. Eurosport en assure cependant la diffusion et en fait le billard le plus médiatisé dans notre pays, mais la taille de sa table et des règles semblant compliquées impressionnent souvent les jeunes joueurs et freinent ceux qui voudraient s’y essayer. Pourtant, l’essayer c’est l’adopter ! Les règles ne sont pas si compliquées que cela, nous en faisons un rapide résumé en fin de page. De plus en cas de question sur un point particulier, les membres du club seront ravis de vous éclairer (nous avons au sein du club 4 arbitres officiels qui pourront vous guider sur les points litigieux).

Si vous vous sentez impressionnés par les dimensions de la table, nous ne pouvons que vous conseiller de venir essayer, et vous verrez que l’on s’y habitue très vite. Les nouveaux joueurs sont toujours les bienvenus et même si vous êtes seul, vous trouverez toujours un joueur au club pour faire une partie avec vous !

A quoi ressemble une manche de snooker ? Voici une petite vidéo qui vous donnera une idée de la façon dont se déroule une partie. Elle met en scène deux professionnels bien connus des amateurs de snooker (Ronnie O’Sullivan et Mark Williams). Cette manche n’est pas la plus belle qui soit, mais elle a le mérite d’être assez courte, de présenter des phases de défense et de contenir de beaux ratés, ce qui est toujours rassurant pour nous, amateurs 🙂

Pour revivre un moment culte de ce sport, voir la vidéo en bas de cette page !

Nous espérons que cette rapide présentation vous donnera envie d’essayer le snooker. Dans ce cas n’hésitez pas à consulter la page de description du club pour venir nous rejoindre !

Les règles de base

Les règles qui suivent ont été volontairement simplifiées afin que les néophytes puissent se familiariser avec le snooker. Elles n’ont absolument rien d’officiel et n’ont pour but qu’un premier apprentissage permettant à tout un chacun de se mettre à une table et commencer à jouer. Pour vous procurer les règles officielles utilisées lors des tournois et par les arbitres, veuillez suivre le lien Code sportif dans le menu de droite.

Le snooker possède une bille blanche que l’on va percuter avec la queue de billard (on l’appelle bille de choc) et qui devra toucher les autres billes, 15 billes rouges, chacune représentant 1 point et 6 billes de couleur:

  • La jaune vaut 2 points
  • La verte vaut 3 points
  • La marron vaut 4 points
  • La bleue vaut 5 points
  • La rose vaut 6 points
  • La noire vaut 7 points

La position de départ:

Position de départ du snooker

Le but de chaque joueur est de réaliser le plus de points possible en alternant l’empochage d’une bille rouge (n’importe laquelle), puis d’une bille de couleur (la couleur doit être choisie et annoncée à l’arbitre ou à son adversaire le cas échéant juste avant de la jouer). Si le joueur à la table n’empoche pas de bille, il laisse sa place à son adversaire.

Tant qu’il y a des billes rouges restant sur la table, les couleurs sont remises à leur place après chaque empochage. Lorsqu’il ne reste plus de billes rouges, le joueur doit empocher les 6 billes de couleur par ordre croissant de leur valeur de points (jaune, verte, marron, bleue, rose et noire).

Le joueur à la table doit obligatoirement toucher une bille à chaque coup. Cette bille s’appelle la bille objet. Elle sera rouge s’il prend la main ou s’il vient d’empocher une couleur, et de couleur s’il vient d’empocher une rouge.  Quelle que soit cette bille, il doit la toucher avant toute autre bille. S’il rate son coup (qu’il ne touche aucune bille ou qu’il touche une autre couleur avant la bille objet), il y a faute.

Le joueur qui a la main n’est pas obligé d’attaquer et d’empocher une bille. Il peut aussi décider de défendre, c’est à dire de tenter de gêner son adversaire en plaçant la bille blanche dans une position qui le gênera pour son coup, mais il sera quand même obligé de toucher la bille objet. Le snooker prend alors toute sa dimension tactique : une bonne défense peut mettre l’adversaire en difficulté et l’obliger à laisser des ouvertures qui permettront des empochages faciles.

Quelques points importants:

L’ouverture

Contrairement au billard américain ou au pool, on ne parle pas de casse mais d’ouverture. En effet, si pour les autres billards, le but est de casser le paquet pour empocher une bille, au snooker les chances de réaliser cela sont infimes. Le but est donc au contraire de percuter le tas de rouge sans trop les éparpiller et de faire remonter la blanche le plus haut possible vers sa position de départ.

Lors de l’ouverture, le joueur peut choisir de placer sa blanche n’importe où dans le « D » qui entoure la bille marron. Le but est donc de toucher le triangle de rouges et de remonter la blanche vers sa position de départ.

Les fautes

Il y a faute lorsque

  • Vous empochez la blanche
  • Vous expédiez une bille hors de la table
  • Vous ne touchez aucune bille lors de votre coup
  • Vous touchez en premier une bille qui n’est pas la bille objet
  • Vous empochez une bille qui n’est pas la bille objet
  • Vous touchez la blanche avec autre chose que le procédé (il s’agit du bout de cuir qui se trouve au bout de la queue) ou une autre bille
  • Une bille rouge ou de couleur est touchée par autre chose qu’une autre bille

Lorsque vous faites une faute, vous perdez la main et votre adversaire gagne des points. Le nombre de points dépend de la bille sur laquelle on fait faute. Pour simplifier on dira que les points correspondent à la valeur de la bille avec un minimum de 4 points. Cela signifie que si vous faites une faute sur une rouge, jaune, verte ou marron, votre adversaire gagnera 4 points, sur la bleue 5 points, sur la rose 6 points et sur la noire 7 points. Il est à noter que lorsque plusieurs billes sont impliquées dans une faute, les points de pénalité ne sont pas cumulés, mais on prendra comme pénalité les points de la bille la plus forte.

Exemples:

  • Vous devez toucher une rouge mais vous touchez la rose : votre adversaire remporte 6 points (la valeur de la rose)
  • Vous devez toucher la jaune mais vous touchez la verte : votre adversaire remporte 4 points (la verte vaut 3 points mais minimum de 4 points)
  • Vous devez toucher la noire mais vous touchez la bleue : votre adversaire gagne 7 points (entre la noire et la bleue, c’est la noire qui a la plus haute valeur)

La position de snooker

Une position de snooker est une configuration particulière ou une bille non jouable se trouve entre la blanche et sa bille objet. Par exemple il ne reste plus qu’une bille rouge sur la table que vous devez jouer et la bille jaune se trouve entre votre blanche et la rouge, vous empêchant de la jouer directement. Dans ce cas vous êtes en position de snooker, et vous devez généralement utiliser les bandes du billard pour pouvoir atteindre votre but. Si vous ratez, il y a faute.

Attention cependant, la définition de la position de snooker n’est pas toujours celle que l’on croit. En effet, il y a position de snooker si une bille non jouable est positionnée entre la blanche et la bille objet et vous empêche de frôler de chaque côté cette bille objet. Vous pouvez donc très bien vous retrouver en position de snooker alors que la blanche peut parfaitement toucher la bille objet.

La position de snooker est le but ultime en défense et votre adversaire cherchera autant que possible à provoquer une position de snooker lors de ses phases de défense.

Position de snooker

Une position de snooker classique : le joueur doit désormais toucher la rouge, mais la noire l’en empêche

Un des moments cultes

Pour finir, voici un des moments les plus cultes du snooker. Dans une manche, break maximal que peux faire un joueur est de 147 points (Toutes les rouges sont empochées suivies de la noire, puis les couleurs). C’est une chose exceptionnelle, même pour un professionnel. Ronnie O’Sullivan, qui est le recordman du nombre de 147 en matchs officiels n’en a fait que 11 en plus de 20 ans de carrière, ce qui donne une idée de la difficulté.  En plus de ce record, 5 de ses 11 break maximum sont les 5 plus rapides de l’histoire (Ronnie est connu pour son jeu très rapide et est surnommé « The Rocket »). Nous vous proposons de découvrir ci-dessous le break de 147 le plus rapide de l’histoire, réalisé en 5 minutes et 20 secondes, record qui ne sera probablement jamais battu.